Franck LARROZE :

---

J'ai une patiente envoyée par Dr Blanc (neurochirurgien CHU Poitiers) pour hernie cervicale: elle est soulagée par les tractions et par le maintien et/ou élévation de l'épaule. Tous les autres mouvements entraînent une périphérisation dans le bras et la main gauches. Quelqu'un aurait-il une idée ?? Merci d'avance.

 

Jean-Philippe DENEUVILLE :

---

Bonjour Franck, l'élévation de l'épaule détend le plexus et donc diminue la tension sur la racine nerveuse d'où le soulagement, mais ce n'est pas un traitement. Si la racine nerveuse est très inflammée et douloureuse, le fait de soulager la racine peut être utile voir même nécessaire pour la tester correctement. Donc tu peux commencer par là: re-tester ta patiente mais en élevant l'épaule (le bras posé sur la table). Sinon tu peux essayer en décharge, quand le patient est très algique ça peut être pas mal.
Lorsque tu fais des tractions, tu dis que ta patiente est soulagée est-ce durable? ou cette amélioration n'est là que le temps de la manœuvre?
Si l'amélioration est durable ça peut être une porte d'entrée: tu peux commencer ta séance en faisant des bonnes séries de traction avant de commencer à l'emmener en rétraction ou en inclinaison.
La correction posturale sera vitale pour elle, un rappelle proprioceptif dans les lombaires serait pas mal (souvent je colle deux bande de strap dans les lombaires lorsque le patient est debout, lorsqu'il se rassoit, s'il s'assoit mal ça tire!!).
Après si tout périphérise, tu es peut-être en présence d'un dérangement irréductible et là tu ne peux pas faire grand chose sinon que de la renvoyée voir le chirurgien.
Voilà j'espère que ça t'aidera.
Bonne journée

 

Franck LARROZE :

---

Merci pour ton aide, les tractions la soulagent sur le moment, mais cela n'est pas durable: quelques secondes... Je pense malheureusement être face à un dérangement irréductible.